DEV Community

Saad
Saad

Posted on

Engineering Manager : quelles missions auprès des équipes ?

Avant-propos : cet article fait suite au guide de survie à l’usage du Tech Lead. Dans le cadre de mes articles, le rôle de Tech Lead va désigner le fait de leader une équipe de développeurs alors que le rôle d’engineering manager consiste à leader une organisation constituée de plusieurs équipes ayant des objectifs complémentaires. En fonction de l’organisation dans laquelle vous évoluez la terminologie peut différer (Engineering director, VP Engineering, …). L'intitulé de poste, en réalité, importe peu.

Ce qui est discuté dans cet article est le rôle qui consiste à encadrer une organisation constituée de multiples équipes tech.

The Chicago Bulls era Michael Jordan

“Good teams become great ones when the members trust each other enough to surrender the Me for the We.”

Phil Jackson

Faire grandir les individus

Chaque développeur et développeuse a des objectifs qui lui sont propres : progresser sur une techno, travailler sur un type de projet, évoluer vers tel type de poste, … En tant qu’engineering manager, votre rôle consiste à vous assurer que les objectifs de chaque individu sont alignés avec les objectifs de l’entreprise. Cela suppose donc d’avoir établi les moyens de communication vous permettant d’être informés de ces différents points (par des one-to-one réguliers, par exemple). A ce stade il faut savoir écouter, rassurer, trouver les bons mots, savoir prendre du recul puis mettre en place les leviers nécessaires afin que chaque personne puisse progresser et ainsi faire progresser l’organisation.

Le positif : c’est un plaisir de voir des personnes s’épanouir dans leur job, de les voir grandir et s’accomplir. Quand une personne est motivée, c’est l’ensemble de l’organisation qui en tire des bénéfices. Le défi est donc de créer une culture d’entreprise dans laquelle chacun trouve son compte et reste pleinement engagé.

Difficultés : vous allez être confrontés à plusieurs types de personnalités et parfois des situations plus compliquées à gérer que d’autres. Bien évidemment pas de formule magique qu’on peut appliquer (sinon ce serait trop facile).

Faire grandir les équipes

On peut avoir les meilleurs développeurs et développeuses dans une équipe, s’ils ne savent pas interagir efficacement entre eux et avec les autres équipes alors le projet sera en difficulté. Sachez que si vous rencontrez des problèmes sur un projet alors c’est probablement dû à des soucis d’organisation et de communication au sein de l’équipe.

Le rôle de l’engineering manager sera donc de travailler sur un cadre de travail : clarifier les rôles des uns et des autres, accompagner les équipes afin de les aider à identifier leurs irritants sur lesquels travailler afin de s’améliorer … Plus globalement il faudra vous assurer que chaque équipe a suffisamment de contexte afin de pouvoir prendre les meilleures décisions, cela suppose donc de savoir distiller la bonne information aux bonnes personnes et au bon moment.

Le positif : c’est un réel plaisir de voir une équipe s’engager pleinement dans la mission qui lui a été confiée, surtout quand l’équipe était partie du mauvais pied. Et en tant que manager, on a la tranquillité d’esprit d’avoir un groupe de personnes qui gère ses sujets … et ainsi pouvoir se consacrer aux autres incendies dans votre organisation.

Difficultés : réussir à transformer une somme d’individualités en une équipe et l’accompagner jusqu’à l’autonomie. On peut avoir des personnes très compétentes dans un groupe, si elles n’arrivent pas à collaborer elles ne seront pas efficaces.

Faire grandir l’organisation

Une organisation est un système de prises de décisions qui évolue constamment et votre rôle sera de l’adapter au gré des évolutions dans l’entreprise. Cette organisation est constituée d’équipes, elles-mêmes constituées d’individus et chacun à un rôle à jouer dans ce système de prise de décision.

Votre rôle en tant qu’engineering manager est de vous assurer qu’il n’y a pas de nœuds dans cette chaîne de prise de décisions, que les liens qui doivent être établis sont efficaces et également de casser les liens inutiles afin de limiter le bruit. Si un nœud est identifié dans l’organisation, il faudra trouver un moyen de le défaire : en ajustant la manière de collaborer entre les équipes, en automatisant tout ce qui peut l’être, en suivant l’évolution de la stack technique …

La taille de votre entreprise va également évoluer. Certaines équipes seront donc amenées à grandir, de nouvelles à se créer et certaines à rétrécir voir disparaître. Dans chacun des cas, il faudra accompagner le changement afin que tout se déroule dans les meilleures conditions.

Positif : c’est passionnant ! Ce rôle d’engineering manager permet d’avoir une vision globale de l’entreprise, de ses enjeux et on doit constamment réfléchir à de meilleures façons de collaborer, aux évolutions techniques pour mieux avancer, … L’amélioration doit être continue et il faudra savoir s’adapter constamment.

Difficultés : tout ne va pas toujours parfaitement fonctionner et il faudra savoir l’accepter. Il faudra savoir prioriser et souvent s’y prendre à plusieurs fois avant de trouver la bonne formule pour que l’organisation soit efficace. Et quand on on a l’impression d’avoir la bonne formule, il faudra la repenser quelques mois plus tard afin de la faire évoluer. Donc ne surtout pas se reposer sur ses acquis !

Discussion (0)